dimanche, mars 04, 2007

When the wintry winds are blowing

Nixon, pensant peut-être mourir en fonctions, avait demandé, le cas échéant, à ce que fût joué, lors de ses funérailles, California Here I Come ; quel beau choix que celui-ci, et quel beau chant que celui-là ! Il est regrettable que le Watergate nous ait privé de ces belles lignes à ajouter à l'Histoire de l'Amérique ; c'eût pu être aussi poignant que le Requiem de Duruflé lors de la messe funèbre de Mitterrand.
Penser que ce chant fut joué sur le USS Yorktown, se hâtant vers Midway, her last bay, l'est d'autant plus.


Le Sceau de l'Etat, sans référence à la république de 1846

La Californie, en effet, semble me poursuivre, bien que je sois rentré en europe depuis de longs mois déjà ; je viens de finir un essay sur la legacy de Arnie Schwarzenegger.

Don't tread on me

Une publicité de 2005 pour une biographie du gouverneur ;
certes, un RINO n'est pas un
éléphant du PS, mais il n'en a pas plus de chance de gagner la primaire pour autant.

Enfin, je suis tombé, hier, en faisant mes courses sur un paquet de fruits secs portant l'inscription Californian Raisins ; étrange, me suis-je dit, ayant toujours entendu California Raisins (de même que l'on dit a California condor, ou New York English). Après diverses recherches, j'ai découvert que les Anglais ont tendance à employer, dans de tels cas, les adjectifs se référant à un Etat, et nom les noms correspondants.
Ainsi, dans le Guardian, un journaliste, d
ésignant une maison en Nouvelle-Angleterre n'a-t-il pas craint d'écrire a New English house.

En rentrant chez moi, hier soir,
à 10 heures et demie du soir, je jetai un regard sur la lune ; une étrange ombre la couvrait en partie. Je mis cinq bonnes minutes à réaliser que je voyais là une éclipse de lune.


Libellés :

5 Comments:

Blogger Arnaud said...

hey olivier!
que penses-tu de la proposition de Sarkozy de créer un "ministère de l'immigration et de l'identité nationale"? J'avoue que je suis un peu troublé...

14:46  
Blogger Olivier said...

Je le suis tout autant, Arnaud. J'ai lu ta note a ce sujet (mais n'avais, jusqu'a ce soir, absolument pas le temps de bloguer, etc., etant dans un Memoire de Public Law, auquel je mettrai la derniere main demain matin).

Nicolas Sarkozy a la manie de ne se poser qu'en s'opposant, d'avoir toujours le mot blessant a la bouche ; on ne gagne rien a dresser les gens les uns contre les autres.
Cherche-t-il a se bien placer dans l'optique d'une absence de Le Pen au premier tour ? si tel est le cas, cela voudrait dire que le gros paour manque rellement de signatures.
Je pense qu'une election se gagne au centre, et que Sarkozy a tort d'agir ainsi ; repousser des centristes vers Bayrou n'est pas le meilleur moyen de pouvoir se battre contre Royal au second. Si un duel Sarkozy-Bayrou avait lieu, le premier perdrait.

Sur le fond, bien sur, la creation d'un tel ministere serait une ineptie ; de la sortir l'accusation de vichysme, il y a un gouffre (cette accusation, d'ailleurs, n'a guere de sens en ce contexte, parler de marechalisme, de petainisme, lavalisme, voire darlanisme ou weyganisme, certes ; mais Vichy n'est pas uniforme).

00:50  
Blogger Olivier said...

Je voulais ecrire une note sur ce sujet, mais il est probable que je n'aurais pas le temps avant les vacances (Eh oui, je n'ai plus qu'un examen d'eco) ; voila donc une anecdote.
Je dinais, mardi dernier au retsaurant ; il y avait, a une table proche, des responsables UMP de Londres (que connaissait un de mes amis). Ces derniers nous demanderent ce que les jeunes pensaient de Sarko ; je leur expliquai l'image un peu rugueuse qu'il pouvait avoir.
"Oui, mais cela fait partie de sa personnalite", fut la reponse ; c'est la le hic.
Sarkozy devrait se mefier de certains membres de son entourage, un peu ideologues.

02:42  
Anonymous Flo said...

Mon cher Olivier, un petit bonjour de Nantes en cette fin de campagne électorale. Vas-tu finalement voter Sarkozy, dont les récentes déclarations, sur l'Allemagne, la pédophilie et le suicide font froid dans le dos? Tu sais que je considère le candidat UMP comme un danger pour notre démocratie, qu'en penses-tu?

amitiés
Florentin
(http://affranchi.hautetfort.com)

13:32  
Anonymous Pierre said...

Olivier, la publicité que tu montres me fait penser à ma visite du Capitole de Californie, où siège le gouverneur. Ils y vendaient des tee-shirt Governator. Ne pouvant être gouverneur de Californie pour plus de deux mandats, son avenir est en question. Un personnage ave un tel égo ne pourrait pas se contenter d'un siège de sénateur ou de représentant. Néanmoins, je ne pense pas que les Américains créent ce qu'on appelle ici l'amendement "Arnie" pour lui permettre d'être Président. Enfin, plus exactement, certains y pensent en Californie, mais à Washington cela fait rire !

03:59  

Enregistrer un commentaire

<< Home