mercredi, mai 16, 2007

Je donnerais Versailles, Paris et saint-Denis

Aujourd'hui, 15 mai 2007, Dominique de Villepin a remis au Président de la République la démission de son gouvernement ; deux ans, deux ans qui passèrent vite, et virent beaucoup de choses.
Ainsi s’achève cette période,
à présent décriée, pour cause de campagne ; l'Histoire jugera.

M. de Villepin, je vous regretterai ; je me souviens encore de ce dernier jour de mai 2005 où, dans mon salon, relisant Chateaubriand, j’attendais avec impatience l’annonce de la composition du Gouvernement.
Le soleil illuminait Paris, comme l’ardente promesse d'une m
émorable époque ; pour lors vous vous rendiez, à pied, à l'Elysée, pour écrire une autre page de notre épopée.


Dernier Regard sur Matignon

A l'entame de votre livre sur les Cent-Jours, vous
évoquez la fleur du souvenir ; soyez assuré qu'elle ne nous quittera pas.
Parlez et vous serez
écouté ; non, vous n'irez pas à Canossa ! vos Marie-Louise d'aujourd'hui sont les Murat de demain.

Libellés :

1 Comments:

Anonymous Alyson said...

Good words.

19:51  

Enregistrer un commentaire

<< Home